• Films/Séries

    Films/Séries

    Mes présentations de films et séries !

  • ---

    Mémoires d'une geisha est un film réalisé par Rob Marshall sorti en France le 1er mars 2006. Je trouve ce film merveilleux, avec un scénario, certes banal, mais plutôt bien traité...dans l'ensemble. Les décors sont à couper le souffle (même si on remarque que c'est en partie du "studio"...). Le monde des geishas n'est pas si mal repeint. L'amalgame entre prostituées et geishas n'est pas fait et il est souvent précisé dans le film lui-même que cet amalgame est à éviter.  Bon, je trouve juste moyen le fait que la plupart des geishas/maikos Japonaises soient jouées par des Chinoises. Même si leur jeu d'actrice et leur beauté sont indescriptibles, c'est exactement comme si l'on faisait jouer un Français du sud bien bronzé pour un Russe assez pâle (ce que j'ai dit n'a aucun caractère raciste, mais imaginez tout de même...). J'apprécie beaucoup l'acteur Ken Watanabe. Vraiment beaucoup. Je trouve tout de même le film trop "hollywoodisé" et  certains éléments semblent anachroniques. L'ouverture du film n'est pas excellente, et pour la musique, cela dépend des avis. Je l'aime beaucoup personnellement, mais il faut la voir comme de la musique occidentale mêlée à quelques clins d'oeil à la culture asiatique. La vie de geisha est tout de même bien décrite. Cela reste le thème principal du film, ne l'oublions pas alors c'est bien que ce soit réussi. Certains peuvent décrocher du film à certains moments, mais personnellement, je n'ai pas baissé le regard de mon écran un instant. Les costumes et les décors sont magnifiques, je le redis, même si parfois ils semblent quelque peu "occidentalisés", mais le film est pour moi un explication de la vie de geisha, le tout à travers des yeux d'occidentaux. L’histoire  douce et délicate est accompagnée d'une voix-off  très intéressante. En tout cas la phrase de vos parents "Ne fais pas confiance au monsieur qui t'offre une glace." prendra tout son sens...

    Mémoires d'une geishaMémoires d'une geisha

    Mémoires d'une geishaMémoires d'une geisha

     

     


    votre commentaire
  • La ligne verte est un film sorti en 1999, réalisé par Frank Darabont à partir du roman-feuilleton éponyme de Stephen King.  Ce long-métrage de 3 heures met en scène des gardiens de prison chargés du bloc où sont les condamnés à mort par chaise électrique, en 1935. La plupart des gardiens, dont Paul Edgecombe, atteint du syndrome de Lima (= lorsque le "ravisseur" éprouve de l'empathie envers ses "otages" ; dans le cas présent, le gardien est particulièrement compatissant et humain avec les détenus condamnés à mort) font en sorte que les détenus vivent leurs derniers jours en paix, mais Percy, un nouveau gardien, lâche, sadique et égoïste n'entend pas les choses de cette oreille...Dans le bloc à leur charge un nouveau condamné va arriver. Un grand homme à première vue plutôt effrayant mais qui s'avère finalement être très délicat et sensible...L'arrivée de ce détenu, John Caffey, va marquer la vie de Paul Edgecombe et ses collègues...

    Il s'agit d'un film assez connu, qui a marqué beaucoup d'esprits et pour cause : il mêle tragédie, comédie, humanité, fantastique, policier...Les plans sont bien travaillés et le jeu des acteurs est excellent. Je n'ai pas grand chose à dire sur ce film. Je tenais absolument à faire une fiche dessus, mais en faire un résumé est plutôt compliqué...La ligne verte est à éviter pour les âmes très sensibles, on y voit des reconstitutions d'exécutions  et les sujets abordés restent lourds. Mais cependant, si cela vous tente, je dois vous recommander un film, c'est bien celui-ci.

     

    ---

    La ligne verte

     

    La ligne verte

    "John Caffey, comme le café sauf que ça ne s'écrit pas pareil."

    La ligne verte

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique